La résistible ascension d’Arturo Ui

arturo_uiQuelques mots rapides sur cette pièce :

La situation économique à Chicago est difficile. Les fruits et légumes, et en particulier les choux-fleurs se vendent mal. Les dirigeants du trust des choux-fleurs se réunissent pour évoquer les moyens de sortir de la crise. Arturo Ui propose de relancer les affaires par l’usage de la force. Le trust refuse l’offre de Ui et espère un prêt de la ville pour la construction de quais de port, par l’intermédiaire du politicien respecté Hindsborough. Mais celui-ci refuse la demande. Sur ce, Butcher et Flake, deux membres du trust, élaborent un plan pour acheter Hindsborough.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_R%C3%A9sistible_Ascension_d%27Arturo_Ui

Les Brèves de comptoirs

affiche_breves
Affiche Brèves de Comptoirs, réalisée par Eliane Lhoste

Le spectacle « Les brèves de comptoirs » est issu des recueils de Jean-Marie Gourio et Jean-Michel Ribes qui en ont également fait des adaptations pour le théâtre.

On y découvre la vie d’un café sur 7 jours et la faune interlope qui le fréquente. De sentences définitives en avis impératifs, les doutes, les certitudes, les interrogations des clients se télescopent et interpellent le public de redoutable manière.

Des chansons de Boris Vian pour combler le tout et vous avez la nouvelle pièce du théâtre de la Goutte d’Eau !

Hypocondria

Au début, il y avait Le Malade Imaginaire de Molière avec son rapport à la maladie, aux médecins, aux médicaments… Puis Bernadette Bertrandias a réécrit l’histoire et nous voilà !

Nous revisitons le monde de Molière de manière moderne et actuelle pour porter un regard sur ces produits et ces traitements qui visent à nous conserver toujours jeunes et beaux…

 

Ubu Roi

ubu
affiche Ubu Roi, réalisée par Éliane Lhoste

Ubu Roi Poussé par sa femme à prendre le pouvoir, le capitaine des dragons Ubu, élabore avec le capitaine Bordure un plan pour renverser le roi Venceslas. Malheureusement, sa prise du pouvoir mettra en exergue son avidité. La tyrannie absurde et sanguinaire de ce pantin se révèle d’ « une terrible » drôlerie sous la plume de Jarry. Ubu est grotesque mais dangereux, il nous fait rire mais jaune. Sa vulgarité n’a d’égal que sa lâcheté. Formidable pièce, plus que centenaire « Ubu Roi » offre à la troupe de la Goutte d’eau fondée par Félix Tixier, un formidable terrain de jeu où le reflet de l’actualité n’est jamais bien loin et où les comédiens s’en donnent à cœur joie.

– Mais enfin, père Ubu, quel roi tu fais, tu massacres tout le monde. – Eh merdre ! – Plus de justice, plus de finances. – Ne crains rien, ma douce enfant, j’irai moi-même de village en village recueillir l’impôt !

Plus de vingt personnes, des idées chaque semaine au service de la pièce, une équipe qui joue ensemble depuis de nombreuses années avec le théâtre comme passion et peut-être bien plus encore, c’est une vraie joie, un vrai défi de mettre en scène ces saltimbanques, et nous pensons que malgré notre statut amateur, la montagne «Ubu » sera gravie. Éliane Lhoste et David André (metteurs en scène).

Affrontements

Affiche réalisée par Christian Frattini
Affiche réalisée par Christian Frattini

Affrontements est fait de rencontres, plus ou moins agréables, plus ou moins drôles dont voici un résumé.

Prélude : « Le bonheur ».
Le présentateur (Christian FRATTINI) manipule Sofia… à moins qu’il ne soit manipulé par elle?
Alice ma sœur.
Alice (Sylvie BRAVARD), schizophrène. Jacques (Thomas DA COSTA), son frère, fatigué de cette responsabilité. Pierre (Philippe RIVALLIER) est bien embarrassé en leur rendant visite pour leur vendre sa voiture.
Le secret.
Charles (Christian) et Françoise (Véronique BONNET), sa fille. Le secret sera-t-il révélé ?
L’ambiguïté sera-t-elle levée ? Qui triomphera, l’amour ou l’amour-propre ?
Continuer la lecture de « Affrontements »

Un autre jour

Création 2007

autre_jour
Affiche « Un autre jour »

Ginette, La muette, Rita et leur meneuse la Baronne arpentent depuis de trop longues années le trottoir montmartrois. Entre des clients pas toujours tendres et un souteneur irascible, le temps passe en cet été 1939…

Pourtant un évènement va survenir et transformer leurs vies, leurs regards sur le monde et les amener à peut-être changer d’existence. Entre confidences, rires, déchirements et chansons tout semble pouvoir arriver…

Parce que les escaliers montent et descendent,
Quel que soit notre rang, gardons la flamme, cette flamme d’enfant
Qui brûle en nous, même dans les plus grandes tempêtes.
Car rien n’est définitivement mort,
Parce qu’il peut toujours naître…un autre jour.
L’homme en blanc, Acte III scène 5

« Bien qu’ces vaches de bourgeois les appellent les filles de joie, c’est pas tous les jours qu’elles rigolent » G.Brassens.

L’envie d’un théâtre populaire moderne, capable de faire réfléchir, nous a amenés à tenter l’écriture de cette pièce en juin 2005. Retouchée sur le plateau par une analyse collective et le jeu des comédiens cette pièce inédite va poursuivre son aventure devant vos yeux et symboliser l’esprit de la troupe. Félix Tixier, notre emblématique metteur en scène s’est chargé d’y apporter son expérience : « Nous avons essayé de donner du plaisir et de la liberté aux comédiens tout en surprenant le public et en le faisant participer à l’action ».
Nous souhaitons que vous puissiez partager avec nous ce projet humain inédit qui a débuté par… une feuille blanche. Vive la création!

David André et Guillaume Gay

Les femmes curieuses, de Goldoni

À Venise, les vénérables Mrs Pantalon de Bisognosi, Lélio, Scarcavalli, Ottavio et leurs amis Léandre et Florindo se réunissent régulièrement dans une maison pour…
Pour quoi au juste ? C’est ce qu’ont décidé de découvrir leurs bien-aimées rongées par l’envie de savoir…
Leurs fantasmes seront-ils à la hauteur de ce qu’elles découvriront ?

“J’ai un tempérament qui fait que je voudrais tout savoir de ce qui se passe dans le Monde”
Coraline (Acte II Scène 26)

On ne peut donc pas dire qu’elles sont curieuses…

Texte Français d’ Anne Manceron en 1993 et la pièce est jouée pour la seconde fois seulement en France…

ScreenHunter_01 2009-08-25Carlo Goldoni est né à Venise en 1707 et meurt à Paris en 1793. Il fut le réformiste du théâtre italien . Il décide d’épurer la commedia dell’arte en écrivant entièrement les dialogues des comédiens ( sans laisser place à l’improvisation des acteurs), en éliminant les grossièretés traditionnelles et, surtout en enlevant les masques. Il s’exile à Paris pour écrire sous la protection du roi et, à la révolution, on lui enlève sa pension. Il meurt dans la misère.

Ses comédies s’appuient sur le réalisme des situations et la peinture sociale (La Locanderia, Les Jumeaux Vénitiens, Les Rustres…) Il est révélé en France par Giorghio Strehler en 1951 et il devient une figure du théâtre.