Une malade avec de l’imagination

Un article de la Montagne du 18/04/13

Après le concert de jazz, le Foyer culturel laïc a continué le programme de ses manifestations, samedi dernier, en proposant cette fois-ci au public une soirée théâtrale. Sur scène, se trouvait la troupe de la Goutte d’eau qui interprétait Hypocondria, une version moderne du Malade imaginaire de Molière. Le malade, qui était ici une malade tout enturbannée et vêtue d’un costume également de style oriental, a mené de bout en bout les spectateurs dans son monde de fou rire, en compagnie de personnages tous plus comiques les uns que les autres du fait de leurs jeux de mots et de leurs gestuelles qui évoquaient parfaitement les situations d’une malade imaginaire de notre époque. Le public, composé de toutes les générations, a en tout cas adoré cette mise en scène et n’a pas ménagé ses applaudissements pour la « chute » d’une histoire pour le moins abracadabrante.

Roussy Sonia