Le gangster Arturo Ui a pris le pouvoir, samedi, au Strapontin

Un article de la Montagne issoire du 17/02/14

Les comédiens du Théâtre de la goutte d’eau Félix-Tixier ont interprété la pièce La résistible ascension d’Arturo Ui , samedi soir, au Strapontin. Une œuvre qui retrace la montée au pouvoir d’Hitler, façon polar américain.

«Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde. » C’est sur cette mise en garde que s’est conclue la pièce de Bertolt Brecht, « La résistible ascension d’Arturo Ui », jouée par les comédiens amateurs du Théâtre de la goutte d’eau Félix-Tixier, samedi soir, au Strapontin.

Une sorte de parodie de la montée au pouvoir d’Hitler et du nazisme en Allemagne, version Al Capone. Arturo Ui, interprété par Christophe Chevalier, est un célèbre criminel qui, avec son équipe de gangsters, réussit à force d’intimidation, de corruption et de belles paroles, à s’imposer comme le protecteur du peuple dans une société en crise.

Une ascension qualifiée de « résistible », par Bertolt Brecht, qui pensait que tout ceci aurait pu être évité.

Les comédiens se sont lancés un réel défi avec cette pièce aux textes exigeants, très peu jouée en France. Une manière pour eux, après de très drôles « Brèves de comptoir », de s’attaquer à un sujet sensible, mais toujours avec une pointe d’humour.

Nathalie Piendel